Audioprothésiste : bien comprendre son rôle

Mercredi 14 Octobre 2020

Audioprothésiste : bien comprendre son rôle

Beaucoup confondent audioprothésiste, audiologiste et oto-rhino-laryngologiste (ORL). Bien que tous ces professionnels aient à cœur la santé de vos oreilles et de votre ouïe, ils occupent des rôles bien différents et ne pratiquent pas nécessairement sous le même toit. En effet, l’audiologiste et l’ORL se retrouvent souvent en milieu hospitalier, alors que l’audioprothésiste prend plutôt soin de ses clients et patients en clinique privée, comme les Centres Masliah.

Pour vous procurer des appareils auditifs de qualité, entièrement adaptés à vos besoins et couverts notamment par la Régie d’assurance maladie du Québec (RAMQ) ou par un régime privé, vous devrez d’abord consulter un audiologiste ou un ORL. Cependant, au Québec, seuls les audioprothésistes sont autorisés à vendre des prothèses auditives, et c’est une bonne chose. Cette pratique permet d’éviter que des audiologistes et des ORL prescrivent celles-ci à des fins lucratives.

  • Que fait un audioprothésiste? 

Si vous vous demandez ce que fait un audioprothésiste, sachez que celui-ci est le professionnel qui vous guidera lorsque vous serez prêt à vous doter de prothèses auditives. Selon les recommandations de l’audiologiste, il s’assurera, lors d’une rencontre informative de plus ou moins une heure :


  • de vous aider à bien comprendre les résultats du test effectué par l’audiologiste;
  • de vous présenter les appareils qui seront les plus efficaces pour traiter votre problème;
  • de vous informer sur les technologies disponibles et sur le fonctionnement des différents styles d’appareils;
  • de vous fournir les prix des différentes prothèses auditives;
  • de vérifier si vous pouvez bénéficier de la couverture d’un programme gouvernemental, comme la RAMQ, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), Anciens combattants et Affaires autochtones.

Une fois que vous aurez arrêté votre choix sur une prothèse en particulier, l’audioprothésiste prendra l’empreinte de l’intérieur de votre oreille. Quand la prothèse sera prête, il s’occupera d’effectuer les réglages nécessaires à son fonctionnement optimal. Puisque votre condition auditive change au fil du temps et que d’autres ajustements seront éventuellement à faire, votre audioprothésiste se chargera de vous donner des rendez-vous réguliers. À ces occasions, il en profitera aussi pour procéder à l’entretien de vos appareils et, au besoin, aux réparations qui s’imposent.


Votre audioprothésiste vous montrera également :

  • comment fonctionnent vos appareils;
  • comment les manipuler;
  • comment les entretenir;
  • comment utiliser les accessoires complémentaires souhaités (comme les accessoires TV, votre chargeur, les boucles magnétiques ou encore les systèmes MF et infrarouges).  



Les différences entre l’audioprothésiste et l’audiologiste

  • Détenteur d’une maîtrise universitaire, l’audiologiste est la meilleure personne pour évaluer les troubles de l’audition et vestibulaires, comme les vertiges et les pertes d’équilibre.

  • Si vous suspectez un problème en ce sens, l’audiologiste est la première personne que vous devez consulter (avant l’ORL et l’audioprothésiste). Il vous fera passer un test auditif complet en cabine insonorisée.

  • Vous souffrez d’acouphènes (ces bourdonnements, sifflements et tintements que l’on entend en absence de tout stimulus extérieur) ou d’hyperacousie (sensibilité excessive de l’ouïe)? C’est également l’audiologiste que vous devez consulter en premier lieu.

  • Brièvement, en quoi consiste le test auditif complet?
  • À déterminer les seuils auditifs (soit à quel moment un son devient audible pour vous).
  • À évaluer votre capacité à comprendre des mots à une syllabe dans un environnement peu bruyant.
  • À évaluer la condition de votre oreille interne (surtout au niveau du tympan et des os, comme l’étrier).


À la lumière de ces résultats, l’audiologiste sera en mesure de vous fournir des solutions, parmi lesquelles pourraient figurer les prothèses auditives. Dans un tel cas, il vous dirigera vers un audioprothésiste.


En savoir plus sur l’audiologiste


Audioprothésiste et médecin ORL : des rôles différents

L’oto-rhino-laryngologiste est un médecin spécialiste de l’oreille, du nez et de la gorge. Par des traitements médicamenteux ou encore par la chirurgie, il traite notamment les différentes infections de ces régions du corps, comme les otites et les sinusites, ainsi que la surdité, les acouphènes, les vertiges et les troubles d’équilibre.


Il faut se rappeler que certains problèmes de l’oreille, dont la surdité, qu’elle soit totale ou partielle, peuvent avoir différentes causes. Selon la cause de votre problème d’audition, vous serez amené à consulter soit l’audiologiste, soit le médecin ORL, ou encore les deux.


À noter que plus de 90 % des pertes auditives sont neurosensorielles : celles-ci ne peuvent se rétablir grâce à la chirurgie. Autrement dit, la vaste majorité des gens qui ont des problèmes d’audition devront faire l’acquisition de prothèses auditives pour améliorer leur ouïe.


En savoir plus sur le médecin ORL


Comment choisir un audioprothésiste?

Une fois que vous serez équipés de vos prothèses auditives, votre audioprothésiste vous donnera des rendez-vous de suivi environ tous les 6 mois. Vous aurez donc intérêt à en choisir un près de chez vous ou de votre travail, afin de vous faciliter la vie. Mais la proximité n’est pas le seul facteur qui doit vous influencer lorsque vous vous demanderez comment choisir votre audioprothésiste. Voici quelques pistes de réflexion.   


Quelles qualités devrait posséder votre audioprothésiste?

Pour offrir un service exemplaire aux malentendants et leur venir en aide le mieux possible, un audioprothésiste doit :

Avoir une ouïe en santé;

Faire preuve d’empathie, d’écoute et de patience envers vous et se montrer compréhensif à l’égard de votre handicap ou de vos problèmes, incluant ceux d’ordre psychologique;

Faire preuve de logique et de jugement afin de trouver la meilleure solution à votre problème;

Être en mesure de vous expliquer clairement votre problème et les solutions qui s’offrent à vous, afin que vous puissiez faire des choix éclairés;

Être capable de vous informer sur le fonctionnement de vos appareils et de leurs accessoires;

Être habile de ses mains et minutieux, afin de manipuler, ajuster et poser adéquatement vos appareils auditifs;

Avoir le sens de l’esthétisme, afin d’harmoniser vos prothèses avec votre style et de les rendre le moins visibles possible.


Quelles études l’audioprothésiste a-t-il suivies?

L’audioprothésiste détient un diplôme d’études collégiales en audioprothèses, un programme technique de trois ans comportant des cours spécialisés dans le domaine : biologie humaine appliquée au système auditif; électricité et magnétisme en audioprothèse; évaluation, ajustement et adaptation audioprothétique, etc. À la fin de son DEC, l’étudiant doit réaliser de longs stages en milieu de travail, où il a l’occasion de mettre en pratique toutes les notions acquises et de développer ses compétences sous la supervision d’audioprothésistes aguerris.


Pour pratiquer, un audioprothésiste doit faire partie de l’Ordre des audioprothésistes du Québec. En effet, l’audioprothésiste est un titre réservé et est une profession d’exercice exclusif (nul autre n’est autorisé à exercer ses activités). Pour être membre de l’Ordre, l’audioprothésiste doit renouveler son permis chaque année et se soumettre à certaines obligations, comme la formation continue. 


Comment profiter d’un remboursement de vos prothèses auditives?

Votre audioprothésiste a le devoir de vous informer sur toutes les options de remboursement de prothèses auditives qui s’offrent à vous. La santé auditive n’est pas un privilège réservé aux plus fortunés, et c’est pourquoi, si vous n’avez pas la chance de bénéficier d’un régime d’assurances privées, le gouvernement couvrira les coûts d’acquisition de certains appareils.


Voici la marche à suivre pour obtenir des appareils auditifs selon votre situation.


Si vous avez une assurance privée

Si vous possédez une assurance collective ou que vous en êtes bénéficiaire (peu importe votre âge), vous pouvez directement vous rendre chez l’audiologiste pour une consultation en clinique privée. Ces services sont généralement couverts par les régimes privés. Si ce dernier en venait à vous prescrire des prothèses, celles-ci vous seront également remboursées en partie ou en totalité par votre assurance, de même que les services de l’audioprothésiste.


En général, vous obtiendrez un rendez-vous avec un audiologiste pratiquant en clinique privée en quelques jours ou quelques semaines.


Si vous n’avez pas d’assurance privée

Si vous souhaitez que vos prothèses vous soient remboursées en partie ou en totalité par la RAMQ, vous devrez d’abord prendre rendez-vous avec votre médecin de famille, afin d’obtenir une prescription qui vous permettra de rencontrer un audiologiste ou un ORL. Vous devrez vous tourner vers un audiologiste qui travaille en milieu hospitalier afin que les frais de consultation soient couverts par l’assurance maladie.


En général, vous obtiendrez un rendez-vous entre 4 et 12 mois.


Si vous souhaitez accélérer les choses, notez qu’il vous sera possible de consulter un audiologiste en clinique privée à vos frais, mais de bénéficier quand même d’un remboursement de la RAMQ pour l’achat vos prothèses auditives chez l’audioprothésiste.


Pour de l’information supplémentaire sur les organismes payeurs, consultez cette page d’information sur les remboursements, et pour toutes questions à ce sujet, n’hésitez pas à contacter une de nos 11 cliniques couvrant le grand Montréal, Lanaudière et les Laurentides (Rive-Nord) ainsi que la Montérégie (Rive-Sud).


Aimé Masliah

* Les appareils auditifs illustrés sur cette page peuvent ne pas vous convenir. Une évaluation par un audioprothésiste est requise afin de déterminer quel appareil auditif convient à vos besoins