Comment se déroule un test auditif et comment détecter les anomalies?

Vendredi 17 Février 2017

Comment se déroule un test auditif et comment détecter les anomalies?


Vous soupçonnez une baisse de votre audition ou travaillez dans un environnement bruyant? Il est recommandé de passer un test auditif chez un audiologiste tous les 2 ans, afin d’évaluer l’état de votre audition et déterminer, le cas échéant, la nature de la déficience auditive. Comment cela se déroule?


Entretien préliminaire


Étape 1 : anamnèse

Avant de passer au test auditif proprement dit, l’audiologiste commence toujours par vous poser une série de questions pour avoir un premier aperçu de vos problèmes d’audition et diriger son attention sur un trouble en particulier si nécessaire. Il s’enquiert entre autres des antécédents de perte auditive et médicaux dans votre famille, des expositions récentes à des bruits intenses, acouphènes ou encore de vos habitudes acoustiques.


Étape 2 : l’examen des oreilles

Vos oreilles seront auscultées ensuite avec un otoscope pour déceler d’éventuelles lésions au niveau du tympan ou du conduit auditif, pouvant être à l’origine d’une baisse de votre audition.


Série de tests en milieu insonorisé


Étape 3 : audiométrie tonale liminaire

Elle consiste à analyser votre capacité auditive à travers une série de sons dits purs. Vous serez équipé d’un casque.


Étape 4 : épreuve tonale

Afin de déterminer vos seuils auditifs, c’est-à-dire les tonalités les plus faibles que vous pouvez entendre dans chaque oreille, on vous demandera d’écouter plusieurs sons diffusés à des fréquences et des intensités différentes (graves, aigus, etc.). Vous devez signaler en temps réel le moindre son que vous entendez, pendant que l’audiologiste enregistre vos réponses sur un audiogramme. Cet examen permet à l’audiologiste de relever la moindre perte d’acuité auditive et d’en déterminer son intensité ainsi que sa nature, qui peut être, par exemple, neurosensorielle, conductive ou mixte.


Étape 5 : impédancemétrie

Pour vérifier d’éventuels troubles dans la cavité de l’oreille moyenne, on mesure votre capacité à percevoir des sons purs en étant aidé par transmetteur placé derrière l’oreille.


Étape 6 : audiométrie vocale

L’audiologiste évaluera également votre discrimination auditive (capacité à comprendre la parole exprimée en pourcentage). Ce test permet de déterminer si le nerf auditif présente la moindre déficience, car il joue un rôle capital. Celui d’assurer la transmission des signaux perçut par l’oreille vers le cerveau. Analyser la compréhension de la parole permet aussi vérifier si le problème ne vient pas du cerveau.



*** Attention, le chiffre obtenu ne caractérise pas le pourcentage de votre perte auditive, mais uniquement votre capacité à discerner les mots.


Étape 7 : tympanométrie

Également appelée immitancemétrie, cette partie du test auditif vise à examiner la mobilité du tympan et l’aération de l’oreille moyenne. L’audiologiste vérifiera si le tympan est perforé (pas de mobilité tympanique), s’il est plus rigide que la normale (présence de liquide rétro-tympanique) ou s’il y a dysfonction tubaire (trouble de l’aération de l’oreille moyenne). Il jettera également un œil à l’adaptation réflexe et au réflexe acoustique (contraction involontaire du muscle stapédien dans l’oreille moyenne). Vous n’aurez rien à faire à part vous mettre à l’aise.


Les résultats


Si vous ne souffrez d’aucune perte auditive significative, on vous recommandera de repasser un test auditif dans deux ans pour contrôler à nouveau votre audition. Par contre, si l’audiologiste constate une perte avérée, le niveau de déficience auditive indiqué sur l’audiogramme déterminera si vous devez porter un appareil auditif ou non.Le cas échéant, vous prendrez rendez-vous avec un audioprothésiste qui vous conseillera au mieux sur les meilleurs modèles adaptés à vos besoins et fera directement un moulage de votre oreille en fin de séance si vous optez pour un appareil intra-auriculaire ou avec embouts sur mesure.


Prenez soin de votre audition en la testant régulièrement, il y va de votre bien-être et de votre vie socioprofessionnelle.


Aimé Masliah

* Les appareils auditifs illustrés sur cette page peuvent ne pas vous convenir. Une évaluation par un audioprothésiste est requise afin de déterminer quel appareil auditif convient à vos besoins