COMMENT SE DÉROULE UN TEST AUDITIF ET COMMENT DÉTECTER LES ANOMALIES?

comment-se-deroule-un-test-auditif-et-comment-detecter-les-anomalies-01

03 avril 2020

Mise à jour le 2 juin 2023
La perte auditive peut survenir en raison de divers facteurs tels que le vieillissement, l’exposition au bruit ou une prédisposition génétique. Elle peut avoir un impact significatif sur votre vie quotidienne, y compris des difficultés de communication et de l’isolement social. Par conséquent, il est crucial de détecter la perte auditive tôt pour éviter une détérioration supplémentaire et pour améliorer la qualité de vie. Dans cet article, nous allons discuter de la manière dont un test auditif fonctionne et comment détecter des anomalies.

Entretien préliminaire

Étape 1 : anamnèse

Avant le test auditif, l’audiologiste commencera par vous poser des questions sur vos problèmes d’audition et vos antécédents médicaux. Cet entretien préliminaire, appelé anamnèse, est nécessaire pour comprendre vos préoccupations auditives et se concentrer sur un trouble particulier si nécessaire. L’audiologiste peut demander des informations sur les antécédents médicaux et de perte d’audition de votre famille, votre exposition récente à un bruit fort et vos habitudes d’écoute. Ces informations aideront l’audiologiste à déterminer le type et la gravité de la perte auditive ainsi que les impacts sur votre qualité de vie.

Étape 2 : l’examen des oreilles

Après l’anamnèse, l’audiologiste effectuera un examen de l’oreille à l’aide d’un otoscope. Cet examen vise à détecter d’éventuelles lésions dans le conduit auditif ou le tympan, qui pourraient être la cause d’une diminution de l’audition. L’otoscope est un instrument médical avec une lumière et une loupe qui aide à visualiser le conduit auditif et le tympan. L’audiologiste utilisera l’otoscope pour vérifier s’il y a des anomalies visibles, comme un excès de cérumen, des objets étrangers, ou une inflammation. Une série de tests dans un environnement insonorisé Après l’examen de l’oreille, vous passerez dans une cabine insonorisée pour une série de tests auditifs.

Série de tests en milieu insonorisé

Étape 3 : audiométrie tonale liminaire

L’audiogramme tonal est le test auditif le plus courant. Il consiste à analyser votre capacité auditive à l’aide d’une série de sons « purs », qui sont des tons à une seule fréquence. Vous porterez un casque et écouterez des sons à différentes fréquences et intensités (faibles et fortes). Vous devez indiquer quand vous entendez le son, et l’audiologiste enregistrera vos réponses sur un audiogramme.

Étape 4 : épreuve tonale

Le test de tonalité est un autre type de test auditif qui évalue les seuils d’audition à différentes fréquences. Il est similaire à l’audiogramme tonal, mais utilise une gamme de fréquences plus large pour évaluer la capacité auditive. L’audiologiste utilisera les résultats du test de tonalité en conjonction avec l’audiogramme tonal pour déterminer le type et le degré de perte auditive.

Étape 5 : impédancemétrie

L’impédancemétrie est un test qui mesure la capacité de l’oreille moyenne à transmettre le son. Il est utile pour détecter les problèmes dans la cavité de l’oreille moyenne. Pendant le test, l’audiologiste placera une sonde dans votre oreille, qui créera des changements de pression d’air. Les résultats montreront la mobilité du tympan et s’il y a du liquide dans l’oreille moyenne. Le test vérifiera également la présence du réflexe acoustique, qui est une contraction réflexe du muscle de l’oreille moyenne en réponse à des sons forts.

Étape 6 : audiométrie vocale

L’audiogramme vocal est un test qui évalue votre capacité à comprendre la parole. L’audiologiste vous demandera de répéter des mots ou des phrases prononcés à différents volumes et niveaux de bruit de fond. Le test déterminera votre seuil de réception de la parole, qui est le volume le plus bas de la parole que vous pouvez entendre et comprendre. Il évaluera également votre capacité à discriminer les sons de la parole, ce qui est important pour comprendre la parole dans des environnements bruyants. Les résultats du test d’audiogramme vocal peuvent fournir des informations supplémentaires sur le type et la gravité de la perte auditive.

*** Attention, le chiffre obtenu ne caractérise pas le pourcentage de votre perte auditive, mais uniquement votre capacité à discerner les mots.

Étape 7 : tympanométrie

La tympanométrie est un test auditif qui examine la mobilité du tympan et la ventilation de l’oreille moyenne. Pendant ce test, l’audiologiste insérera une petite sonde dans votre conduit auditif qui modifie la pression dans votre oreille et mesure la réponse du tympan. Ce test aide à détecter des problèmes tels qu’un tympan perforé, du liquide dans l’oreille moyenne ou d’autres problèmes qui affectent la fonction de l’oreille moyenne. 

Les résultats

Après la réalisation des tests auditifs, l’audiologiste passera en revue les résultats avec vous. L’audiogramme montre les résultats du test d’audiogramme tonal et affiche les sons les plus faibles que vous avez pu entendre à différentes fréquences. L’audiologiste utilisera ces informations pour déterminer le type et le degré de votre perte auditive.

Si votre test auditif montre que vous avez une perte auditive, l’audiologiste peut recommander le port d’appareils auditifs ou d’autres dispositifs d’aide pour améliorer votre audition. Sur la base de sa recommandation d’appareillage, vous pourrez ensuite consulter un audioprothésiste qui vous conseillera sur les différentes solutions auditives qui peuvent convenir à vos besoins personnels. Le type d’aide auditive recommandé dépendra du type et du degré de votre perte auditive, ainsi que de votre mode de vie et de vos besoins en matière de communication. Si vous décidez d’utiliser des appareils auditifs, l’audioprothésiste peut vous aider à choisir le bon type de dispositif et à l’adapter correctement au fil des mois et des années. Les audioprothésistes, membres de l’Ordre des Audioprothésistes du Québec, sont les seuls professionnels autorisés à vendre des appareils auditifs au Québec.

Les tests auditifs réguliers sont importants pour identifier les problèmes d’audition tôt et prévenir une perte auditive supplémentaire. Si vous avez des préoccupations concernant votre audition ou si vous travaillez dans un environnement bruyant, il est recommandé de consulter un audiologiste pour un test auditif tous les deux ans. Avec une détection et une intervention précoces, vous pouvez améliorer votre audition et prévenir une perte auditive supplémentaire.

Références:

  1. American Speech-Language-Hearing Association. (n.d.). Pure-Tone Audiometry.
    Retrieved from https://www.asha.org/public/hearing/Pure-Tone-Audiometry/
  2. American Speech-Language-Hearing Association. (n.d.). Speech Audiometry.
    Retrieved from https://www.asha.org/public/hearing/Speech-Audiometry/
  3. Mayo Clinic. (2021). Tympanometry.
    Retrieved from https://www.mayoclinic.org/tests-procedures/tympanometry/about/pac-20384676
  4. National Institute on Deafness and Other Communication Disorders. (2019). Hearing Tests.
    Retrieved from https://www.nidcd.nih.gov/health/hearing-tests

Autres articles

SENSATION D’OREILLE BOUCHÉE : À QUOI EST-CE DÛ ?

septembre 1, 2020

Vous arrive-t-il souvent d’avoir une sensation d’oreille bouchée ? La plupart du temps, elle disparaît au bout de quelques heures/jours,…

COMPRENDRE LES DIFFÉRENTS TYPES DE SURDITÉ

décembre 5, 2019

Parce que le traitement de la surdité dépend de la localisation du type de lésion ainsi que du dysfonctionnement de…

PROTHÈSES AUDITIVES NUMÉRIQUES: CHOISIR LES PROTHÈSES À PILES OU RECHARGEABLES?

décembre 22, 2017

Certes, les modèles ont beaucoup évolué ces derniers temps : ils sont aujourd’hui plus design, plus confortables, et depuis l’apparition…